• Nombre de visites :
  • 2204
  • 11/3/2009
  • Date :

Printemps

printemps

Voici donc les longs jours, lumière, amour, délire!

Voici le printemps! mars, avril au doux sourire,

Mai fleuri, juin brûlant, tous les beaux mois amis!

Les peupliers, au bord des fleuves endormis,

Se courbent mollement comme de grandes palmes;

L’oiseau palpite au fond des bois tièdes et calmes;

Il semble que tout rit, et que les arbres verts

Sont joyeux d’être ensemble et se disent des vers.

Le jour naît couronné d’une aube fraîche et tendre;

Le soir est plein d’amour; la nuit, on croit entendre,

A travers l’ombre immense et sous le ciel béni,

Quelque chose d’heureux chanter dans l’infini.

Victor Hugo  

(Recueil: Toute la lyre)

Articles Relatifs:

La maison littéraire de Victor Hugo

Les œuvres de Victor Hugo 

Les combats de Victor Hugo

Poésies Relatives:

A la mère de l’enfant mort

A un poète aveugle

Les orphelins

Les orphelins

Galerie Relative:

Galerie des images à l’occasion de la naissance de Victor Hugo

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)