• Nombre de visites :
  • 3505
  • 16/5/2009
  • Date :

Quel sport pour les asthmatiques?

Isabelle Eustache

Sommaire:

Les bénéfices d’une pratique sportive régulière chez les asthmatiques

Sports conseillés aux asthmatiques

Sport interdit

Quelques précautions

sport pour les asthmatiques

   L’activité sportive est hautement recommandée chez les asthmatiques. Les bénéfices sont nombreux. Certains sports sont particulièrement adaptés, d’autres sont déconseillés, tandis que seule la plongée en bouteille est interdite aux asthmatiques.

Le choix doit se faire selon les goûts personnels et l’avis médical. Ensuite, il convient de trouver le bon rythme, le bon niveau et de respecter certaines conditions.

Les bénéfices d’une pratique sportive régulière chez les asthmatiques

*Diminution des effets néfastes de la constriction des bronches.

*Amélioration de la forme physique.

*Augmentation du niveau de tolérance à l’effort.

*Renforcement de la confiance en soi et de l’estime de soi.

Sports conseillés aux asthmatiques

la randonnée

   La natation, la randonnée, le cyclisme... Et tous les sports d’endurance et qui contribuent à diminuer l’essoufflement comme le ski de fond, la course à pied lente, la voile, le tennis, etc.

Sport interdit

   Le seul sport interdit est la plongée sous-marine avec bouteille. Deux raisons à cela. La première est que l’air comprimé contient une forte concentration de substances allergisantes. La deuxième est due à l’impossibilité de remonter rapidement en cas de crise.

Quelques précautions

(1) Avant chaque séance sportive

*Contrôler que l’on se sent bien sur le plan respiratoire ce jour-là.

*Vérifier que les conditions atmosphériques sont favorables.

*Placer à portée de main un traitement de crise.

(2) Durant l’exercice

*Prendre le temps de s’échauffer.

*Augmenter les efforts progressivement, pas de début ni d’arrêt brutal.

*Respirer par le nez.

(3) Conditions à éviter

*Les altitudes élevées.

*Le vent, le brouillard, l’air froid et sec.

*La pollution industrielle et automobile.

Il faut savoir que le risque de provoquer une crise d’asthme augmente avec la durée de l’exercice et varie en fonction des conditions atmosphériques: air, froid, humidité…

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)