• Nombre de visites :
  • 843
  • 14/7/2009
  • Date :

Les familles des victimes du crash de l’Airbus de la Yemenia en route vers les Comores

un airbus a310 de yemenia

   Environ 75 personnes ont embarqué, lundi 13 juillet, à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, dans l’avion qui doit mener aux Comores les familles des victimes de l’accident de l’A310 de la compagnie Yemenia. Une centaine de proches de victimes ont embarqué par la suite à l’aéroport de Marseille-Provence. Au total, près de 180 personnes doivent se rendre à Moroni à bord de le vol affrété par les assureurs de la compagnie Yemenia.

Une prière a été prononcée dans le hall du terminal 3 avant que les familles embarquent, soutenues par plusieurs membres de la communauté comorienne.L’embarquement s’est déroulé sans incident. "Deux personnes par victime peuvent emprunter ce vol", a rappelé Christine Robichon, ambassadrice des autorités françaises auprès des familles des victimes. Le vol est assuré par un appareil de la société Blue Line. "Les familles ont exprimé le souhait de ne pas voyager sur un vol Yemenia, et cela est compréhensible", a-t-elle souligné.

   Dans un communiqué, la Coordination nationale des familles de victimes avait fait part de son intention de boycotter ce vol, considérant que "l’avion de la compagnie Blue Line affrété par Yemenia est un avion-poubelle, classé catégorie C et ayant dix-sept ans d’âge, alors que l’Airbus A310 qui s’est crashé était de catégorie B avec dix ans d’âge".  "L’avion affrété a eu un suivi technique de la France, il y a une maintenance, c’est ce que nous demandions. Tout se passe bien", a souligné Ahmed Idriss, porte-parole du Mouvement de la jeunesse comorienne en France.

L’Airbus A310 de Yemenia s’était abîmé en mer le 30 juin près des côtes comoriennes avec à bord 153 passagers et membres d’équipage, dont de nombreux Comoriens et Français d’origine comorienne. Seule une passagère de 12 ans, Bahia Bakari, a survécu.

Source: www.lemonde.fr

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)