Articles liés
  • Nombre de visites :
  • 1100
  • 7/2/2011
  • Date :

Les biens de la fondation Pahlavi (1)

une banque

   Dans l’ouvrage «le développement des rapports capitalistes en Iran» qui est écrit par Mohammad Savãdgar, l’auteur a fourni une liste des biens de la fondation Pahlavi comme les agences et les sociétés où la fondation avait des parts.

Les banques, les sociétés d’investissement, et les assurances

1 – La banque Omrãne (cent pour cent): le capital cinq milliards de rials. La totalité des biens soixante quinze milliards de rials. Les investissements 4/1 milliards de rials. Le bénéfice des parts trois cent millions de rials.

2 – La banque Irãnshahr (trente pour cent): le capital trois milliards de rials. La totalité des biens trente huit milliards de rials.

3 – La banque du développement industriel d’Iran (3/1 pour cent). Le capital trois milliards de rials (la valeur des parts de la fondation est d’environ sept cent mille dollars).

4 – La banque de crédits (deux pour cent): capital 5/1 milliards de rials.

5 – La banque Iran et Angleterre (un pour cent): deux cents parts sur les vingt mille des premières parts, il semblerait que par la suite d’autres parts plus importantes ont été achetées par la fondation. Le capital un milliard de rials.

6 – La caisse de crédit industriel (le pourcentage non précisé): le capital onze millions de dollars (environ soixante dix-sept millions de toumans).

7 – Omrãne Trinval (trente pour cent appartenant à la banque Omrãne): le capital douze millions de rials.

8 – La société d’investissement d’Irãnshahr (vingt un pour cent des parts conjointement avec la banque de Iranshahr): le capital soixante-dix millions de rials.

9 – La banque first national de Wisconsin- Milwaukee- l’Amérique (cinq pour cent des parts par le biais de la banque Omrãne)

10 – Hispan – Iran (onze pour cent): le capital cent cinquante mille dollars (environ un million et cinquante mille toumans) le groupe des services et d’investissement Iran et Espagne.

11 – L’assurance nationale (quatre vingt pour cent) à la valeur de huit cent millions de rials.

Source: Bulletin des Nouvelles

Articles Relatifs:

La Fondation de Pahlavi comme œuvre de bienfaisance

Les biens personnels de Mohammad Ridhã Pahlavi à l’extérieur de l’Iran

La corruption financière de Mohammad Ridhã Pahlavi (2)

La corruption financière de Mohammad Ridhã Pahlavi (3)

La corruption financière de Mohammad Ridhã Pahlavi (4)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)