Articles liés
  • Le tennis
    Le tennis
    Le tennis est l’un des sports les plus populaires. Celui-ci est un sport qui oppose deux joueurs ou quatre joueurs...
  • Nombre de visites :
  • 2431
  • 24/2/2008
  • Date :

Les premiers champions du tennis

Commémoration des victoires françaises

   La rivalité entre amateurs et professionnels, n’a pas rendu possible, pendant longtemps, d’établir des classements objectifs des meilleurs joueurs. Les professionnels sont interdits jusqu’en mars 1968 de toute compétition organisée par la Fédération Internationale (Coupe Davis…) ou par les Fédérations nationales (Internationaux des pays comme ceux du Grand Chelem…).

     Néanmoins certaines comparaisons entre ces différents joueurs furent possibles (par exemple : en janvier 1963 Rod Laver, vainqueur du Grand Chelem en 1962, fut opposé aux deux meilleurs professionnels de 1962, Kenneth Robert Rosewall et Lewis Alan Hoad, dans le cadre d’une tournée en Australasie sur gazon : Laver a remporté 2 matches et a subi… 19 défaites, indiquant clairement la suprématie des vieux professionnels) : il semble qu’à partir de 1948 le meilleur joueur du monde fut probablement toujours un joueur professionnel. Depuis 1931 tous les plus grands champions de l’ère pré-"open" sont passés professionnels et, si on excepte Henri Cochet, ils ont tous atteint leur apogée dans le circuit pro : Bill Tilden, Henri Cochet, Ellsworth Vines, Fred Perry, Donald Budge, Bobby Riggs, Jack Kramer, Pancho Segura, Pancho Gonzales, Frank Sedgman, Tony Trabert, Ken Rosewall, Lew Hoad, Rod Laver.

Bill Tilden

   En 1966 des pourparlers s’engagent entre les dirigeants de Wimbledon et Jack Kramer alors promoteur de tennis professionnel pour organiser un tournoi professionnel dans le "Temple" l’année suivante : un mois et demi après le tournoi traditionnel amateur de Wimbledon, BBC2 sponsorise un tournoi professionnel de huit joueurs du 25 au 28 août 1967.

   Ce tournoi rencontrant un très vif succès auprès du public et des téléspectateurs, le président de Wimbledon, Herman David, décide à l’automne 1967 que le prochain Wimbledon traditionnel (en 1968) serait "Open" c’est-à-dire "ouvert" aux joueurs professionnels.

Le 30 mars 1968 la Fédération internationale accepte qu’une dizaine de tournois seront ouverts à tous les joueurs : le premier d’entre eux est organisé à Bournemouth et démarre le 21 avril 1968.

   Malgré tout La Fédération Internationale et les promoteurs du jeu professionnel continuent de se combattre : il faut attendre plus de quatre ans (août 1972) pour que le tennis soit totalement "Open" c’est-à-dire que la ségrégation entre pros et amateurs vole en éclats.

   Pour ne plus être complètement dépendants de leurs dirigeants (d’un côté les fédérations pour les joueurs amateurs et d’un autre côté les promoteurs pour les joueurs professionnels) qui leur imposaient les compétitions qu’ils devaient (ou ne devaient pas) disputer, les joueurs s’unirent en septembre 1972, lors de l’US Open, le seul tournoi du Grand Chelem de l’année où tous les meilleurs joueurs participent (à Wimbledon et à Roland Garros les professionnels sous contrat sont exclus en 1972), pour créer le premier syndicat regroupant tous les joueurs qui le souhaitent : The Association of Tennis Professionals (ATP). Cette association tente d’organiser le circuit tennistique en "collaboration" avec les Fédérations et met en place en Aout 1972 le circuit de l’ATP Tour : dès lors l’ATP, qui échappe d’ailleurs un peu aux joueurs eux-mêmes, gère toutes les épreuves du circuit principal hormis les tournois du Grand Chelem et la Coupe Davis qui relèvent, eux, de la Fédération Internationale et des Fédérations nationales respectives. L’ATP publia le 23 août 1973 son premier classement mondial, dont le Roumain Ilie N?stase fut le premier numéro un.

De son côté, Wimbledon reste un bastion du conservatisme. Tandis que tous les autres tournois autorisent désormais le port de vêtements colorés aux joueurs, le Tournoi de Wimbledon maintient l’obligation de la tenue blanche, fidèle à ses traditions.

   Suzanne Lenglen a, quant à elle contribué au succès du tennis, étant la première véritable vedette féminine de la discipline ; elle participera notamment à ce que l’on appellera le match du siècle, à Cannes, qu’elle remportera contre Helen Wills; la même année elle quittera le tennis amateur et deviendra la tête d’affiche de la 1re tournée professionnelle en Amérique du Nord. Mais malgré ce précédent, le tennis féminin peine ensuite à s’affirmer et il faut attendre les années 1960 pour voir des joueuses influer sur le cours des événements.

 

Source: www.wikipedia.org

 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)