• Nombre de visites :
  • 5481
  • 17/9/2007
  • Date :

Sourate Al-Fatiha

sourate al-fatiha

 

 

Nom

   Cette sourate est nommée Al- Fatiha i.e. La Liminaire de par son contenu. Fatiha désigne le début d’un sujet ou d’un livre ou de toute autre chose. En d’autres termes, Al- Fatiha est une sorte de préface.

Versets

Cette sourate comporte 7 versets.

Période de révélation

   C’est une des premières révélations au Saint Prophète. En réalité, nous apprenons par les Traditions authentiques que c’était la première sourate complète qui à été révélée à Mohammad - que la paix et les salutations de Dieu soient sur lui. Précédemment, seulement quelques versets divers étaient révélés : des parties des sourates Al-`Alaq, Al-Muzzamil, Al-Muddaththir, etc.

Thème

   Cette sourate est en fait une prière qu’Allah a enseignée à tous ceux qui veulent étudier Son Livre. La sourate a été placée au commencement du Livre pour enseigner cette leçon au lecteur : si vous voulez sincèrement tirer bénéfice du Coran, vous devrez offrir cette prière au Seigneur de l’univers.

  Cette sourate est censée créer un puissant désir dans le coeur du lecteur afin de chercher la guidance du Seigneur de l’Univers, qui Seul peut la garantir.

Cette sourate, Al- Fatiha, enseigne indirectement que la meilleure chose pour l’homme est de prier pour que Dieu le guide vers le droit chemin, d’étudier le Coran tel un chercheur de vérité et de reconnaître le fait que le Seigneur de l’univers est la source de toutes connaissances.

   Il devrait donc commencer l’étude du Coran par une prière pour sa guidance. De part ce thème, il apparaît clairement que la véritable relation entre Al- Fatiha et le Coran n’est pas seulement celle d’une introduction à un livre mais qu’il s’agit d’une prière et de sa réponse.

   Al- Fatiha est la prière du serviteur et le Coran est la réponse du Maître à sa prière. Le serviteur prie Allah de le guider et le Maître place la totalité du Coran pour réponse à sa prière, comme pour dire : C’est la guidance que tu sollicites de Ma part.

 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)