• Nombre de visites :
  • 922
  • 17/9/2007
  • Date :

La rencontre Bush-Sarkozy ouvre une nouvelle ère

 13/08/2007

La rencontre Bush-Sarkozy ouvre une nouvelle ère

Nicolas Sarkozy aux côtés de Georges W. Bush et l'ancien président américain

 

   D'ouest en Est, du Nord au Sud, la presse américaine affiche sa satisfaction au lendemain de la rencontre informelle entre Nicolas Sarkozy et George Bush de samedi. Pour le Washington Post, recevoir le président français qui vient d'être élu, dans la résidence familiale des Bush pour un déjeuner privé - un événement informel rare  loin des formalités diplomatiques d'usage - a symbolisé une nouvelle ère dans les relations franco-américaines.

   Le président Bush, connu dans le passé pour la froideur manifestée à  l'égard des Français, était pour ainsi dire rayonnant quand il a accueilli M. Sarkozy dans la maison familiale de ses parents, à Kennebunkport, dans le Maine, ajoute le quotidien de la capitale fédérale. Nicolas Sarkozy est, semble-t-il, le type de Français qu'il aime : énergique, un  type suffisamment sûr de lui pour braver l'opinion publique française et passer  ses vacances en Amérique, ajoute le Post.

 

La rencontre Bush-Sarkozy ouvre une nouvelle ère

 

   Plus haut sur la côte Est des Etats-Unis, le New York Times a plus ou moins le même point de vue : Le président Bush a accueilli son homologue français, Nicolas Sarkozy, avec une chaleureuse tape sur l'épaule et il n'y avait pas de toute évidence des  Freedom Fries. Le déjeuner était beaucoup plus l'occasion de créer des liens que de  traiter d'affaires étrangères, écrit le Times.

 

La rencontre Bush-Sarkozy ouvre une nouvelle ère

 

    Sur la côte Ouest, même satisfaction au regard de cette rencontre qui resserre indéniablement les liens entre les deux pays, en froid depuis le déclenchement de la guerre en Irak en 2003. L'absence de Cécilia Sarkozy, qui s'est décommandée parce qu'elle était  souffrante, a été évoquée mais sans plus de commentaire...

 

Source : "+KWord()+"") } function fillQsParams() { var query = window.location.search.substring(1); var parms = query.split('&'); for (var i=0; i 0) { var key = parms[i].substring(0,pos); var val = parms[i].substring(pos+1); qsParm[key] = val; } } } function KWord() { if(qsParm['KEYWORD']!=undefined) { t = ''; t = t.replace(/\+/gi," "); t = t.replace(' ',''); t = t.replace('%20',''); return t; } }

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)