• Nombre de visites :
  • 605
  • 17/9/2007
  • Date :

Ali Larijani rejette les doutes sur les avancées dans le programme d'enrichissement d'uranium.

Ali Larijani rejette les doutes sur les avancées dans le programme d'enrichissement d'uranium.

 

Le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale de l'Iran, Ali Larijani, a rejeté les doutes exprimés par certains pays et experts sur les avancées dans le programme d'enrichissement d'uranium.

Ali Larijani répondait aux questions des journalistes après une réunion avec Rangeen Dadfar Spanta, le ministre afghan des Affaires étrangères.

Si l'Occident a des doutes quant à la capacité nucléaire de l'Iran, pourquoi exerce-t-il alors des pressions sur la République Islamique d'Iran ?

Il y a un an, lorsque nous avions annoncé  la mise en route d'une cascade de 164 centrifugeuses pendant un mois.Des doutes ont été exprimés jusqu'à ce que l'Agence internationale de l'énergie atomique confirme nos progrès, a déclaré Mohammad Saïdi, vice-président de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique.

Il a ajouté que deux inspecteurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique, arrivés mardi à Téhéran, devaient se rendre dans les prochains jours dans les installations de Natanz.

Ils pensaient peut-être que nous aurions besoin de plus de temps, jusqu'à l'automne par exemple, pour arriver au stade industriel de l'enrichissement. Mais grâce aux efforts de nos experts, nous avons atteint plus rapidement le stade industriel, a-t-il ajouté. Le président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, a déclaré lundi que l'Iran avait atteint désormais le stade industriel de l'enrichissement d'uranium.

Nous ne voulons pas perturber la joie des autres pays. S'ils ont des doutes sur nos progrès, pourquoi cherchent-ils à faire pression sur nous?, a affirmé à la presse Ali Larijani.

Ce dernier a déclaré que Javier Solana l'avait contacté à deux reprises pour explorer les possibilités d'une reprise des négociations. Javier Solana a proposé des négociations entre le 10 et le 13 avril mais à cause de ma charge de travail, nous avons convenu de fixer une date ultérieure a déclaré Ali Larijani. 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)