• Nombre de visites :
  • 506
  • 17/9/2007
  • Date :

L'ONU confirme l'accord entre l’Iran et les inspecteurs de l'AIEA.

L'ONU confirme l'accord entre l’Iran et les inspecteurs de l'AIEA.

 

Le porte-parole du Secrétaire Général de l'ONU a confirmé que les autorités iraniennes et les inspecteurs de l'Agence Internationale de l'Énergie Atomique (AIEA) sont arrivés à un accord pour clarifier les questions en suspens sur les activités nucléaires de l’Iran.

Mary Finissez, devant les correspondants au siège de l'ONU à New York, a présenté un rapport sur le déplacement des responsables de l'Agence en Iran ajoutant que l’Iran va laisser les inspecteurs de l'AIEA étudier le réacteur d'eau lourde d’Arak.

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), a été autorisé à envoyer des inspecteurs pour visiter le réacteur nucléaire d'Arak, tout en acceptant de s'expliquer sur des aspects de son programme d’ici la fin du mois de juillet.

L'AIEA et l'Iran sont convenus d'un accord sur les modalités de résolution des questions en suspens, avait expliqué jeudi le chef de la délégation de l'agence onusienne Olli Heinonen.

Lors de ces discussions, un accord a été conclu concernant une visite des inspecteurs de l'agence au réacteur de recherche à eau lourde d'Arak d'ici la fin juillet.

Cette décision s’intègre dans une partie des accords obtenus dans les négociations du directeur de l’agence onusiennes, Mohammad El-Baradei, qui se sont déroulées à Téhéran.

Selon le communiqué de l'AIEA, à la fin des négociations d'Olli Heinonen : « dans la continuité du voyage de la haute délégation de l'Agence en Iran est projetée une session d’ici la fin du mois de juillet 2007 à Vienne, pour projeter de nouvelles inspections et la façon de résoudre les points restés en suspens comme l'ampleur et le contenu des programmes d'enrichissement d'uranium et l'origine de pollutions.

Les réunions ont eu lieu les mercredi et jeudi à Téhéran, entre Olli Heinonen, secrétaire du directeur général de l'AIEA, et le secrétaire du directeur du Conseil Suprême de la Sécurité Nationale d'Iran. L'ambassadeur auprès de l'AIEA, Ali Asghar Soltanieh, a confirmé également des inspections sur les installations d'eau lourde d'Arak à la fin du mois en cour.

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)