• Nombre de visites :
  • 1264
  • 15/3/2010
  • Date :

L’examen de conscience selon le Prophète Mohammad

penser

   Le Noble Prophète (P) recommanda à son fidèle compagnon Abû Tharr Al-Ghafãrî:

«O Abû Tharr! Demande-toi des comptes avant qu’on te les demande, car ce sera plus facile pour toi, lorsque tu seras interrogé demain; mets-toi dans la balance avant qu’on ne t’y mette et prépare-toi pour la Grand Exposition, où rien ne pourra être caché à Allãh!» 

«O Abû Tharr! Un homme ne saurait être considéré comme pieux avant de s’être demandé des comptes d’une façon plus tatillonne que ne le ferait un associé avec son coassocié. Qu’il s’interroge sur l’origine de ce qu’il mange, de ce qu’il boit et de ce qu’il porte! L’a-t-il obtenu d’une façon légale ou illégale?! »

«O Abû Tharr! Lorsque quelqu’un ne se soucie pas de la façon dont il a obtenu ses gains, Allãh ne se soucie pas de quelle façon IL le fera entrer en Enfer!»

Wasã’il Al-Chî’ah: 16/95, Bãb 96, Hadith 1.

Articles Relatifs:

La prise en charge de l’orphelin selon le Prophète Mohammad

L’Istikhãrah (consultation divine) selon le Prophète Mohammad

Les pleurs selon le Prophète Mohammad

La jalousie selon le Prophète Mohammad

L’ascétisme selon le Prophète Mohammad

L’avarice selon le Prophète Mohammad

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)