• Nombre de visites :
  • 319
  • 26/4/2010
  • Date :

Rencontre du Guide suprême avec les hauts commandants de la Police 

rencontre du guide suprême avec les hauts commandants de la police      

   Lors de son rencontre, dimanche 25 avril, avec le Ministre de l’intérieur, le Chef des forces de la Police et un groupe de hauts commandants et des personnel de la Police iranienne, l’Ayatollãh Khãmenei a qualifié la tâche des forces de la Police, de très lourde et délicate et a déclaré "la Police devait maintenir son autorité tout en traitant avec tendresse et amabilité avec le peuple et ces deux caractéristiques ne devaient pas se séparer."

Le Commandant en Chef des forces armées iraniennes a continué que la Police devrait planifier subtilement ces deux caractéristiques pour en extraire des paramètres quantitatifs.

  La réussite des activités de la police dépend de la concordance avec les autres organes chargés du pays tels que la Ministère d’intérieur et ses subdivisions et notamment le Conseil de sécurité du pays. a ajouté l’Ayatollãh Khãmenei.

rencontre du guide suprême avec les hauts commandants de la police

   Faisant allusion aux amers événements survenus dans l’année précédente, son Eminence a ajouté " dans ces événements dont le peuple a bien souffert, et qui ont débouché, par la grâce de Dieu, sur la victoire du peuple, partout où les organes responsables ont agit en harmonie et en vigilant, les résultats étaient bons et satisfaisants."

Le Guide suprême de la Révolution islamique a souligné que le principal devoir des forces de la Police consistait à faire face à la corruption, comme le dérèglement, l’émeute, la contrebande, le vol, l’insécurité et la lutte contre les stupéfiants et a précisé que la lutte contre la corruption exigeait avant tout des organes purs et saints.

   L’Ayatollãh Khãmenei a mis l’accent sur la haute délicatesse du travail de la Police dans la lutte contre les criminels et a fait remarquer" à l’encontre des autres forces armées, la police ne s’oppose pas à un ennemi manifeste et les malfaiteurs se trouvent parmi le peuple ordinaire, et cela revient aux forces de la police de trouver les criminels et de les extraire comme un chirurgien habile du corps de la société, sans que celle-ci ressente aucune peine."

rencontre du guide suprême avec les hauts commandants de la police

   L’Ayatollãh Khãmenei a également demandé de la police de lutter sérieusement avec les corruptions sociales et a déclaré qu’il fallait faire face fermement aux délits et aux crimes individuel, social et politique.

Dans cette rencontre, Le général Ahmadi Moghadam a présenté un rapport concernant les travaux et les activités entrepris par la Police durant le quatrième programme du développent du pays.

Source: Khamenei.ir

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)