• Nombre de visites :
  • 1054
  • 8/6/2010
  • Date :

Rien d’étonnant!   

ahmed sékou touré

   Un des leaders africains, Ahmed Sékou Touré, Président de la Guinée Conakry, est venu en Iran plusieurs fois pendant mon mandat à la Présidence. Lors d’une de ses visites pendant la guerre entre l’Irak et l’Iran, il m’a dit:

«Ne soyez pas surpris par cette guerre qui a été imposée à votre pays. Chaque fois qu’une révolution s’oppose aux régimes arrogants et colonisateurs, et à l’hégémonie des grandes puissances, une de leurs premières mesures pour combattre cette révolution consiste à inciter l’un des pays voisins à se lancer en guerre contre elle. Vous subissez actuellement les effets de cette règle générale et il n’y a rien d’étonnant!» 

   «Vous avez été attaqués, a-t-il dit, sur une seule frontière alors que nous, nous avons été attaqués à cinq endroits, par cinq pays différents, situés le long de nos frontières!»

La Guinée Conakry est un petit pays entouré par de nombreux pays. Ahmed Sékou Touré était un révolutionnaire qui avait accédé au pouvoir par une révolution et dont le pays avait été ainsi attaqué.

(Souvenir raconté lors d’une réunion avec les étudiants de l’Université de Téhéran, le 12 mai 1998)

Article Relatif:

En Libye

Dîner chez les Khãmenei  

Un président ne doit pas se lever!

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)