• Nombre de visites :
  • 561
  • 16/1/2011
  • Date :

Il n’est que de voir

temps

    Il n’est que de voir les photographies en noir et blanc, rayonnantes, et le portait peint, il y a soixante ans, radieux, de ma mère, --et de voir aujourd’hui ce qu’elle est devenue, ce qu’elle devient, d’heure en heure, pour comprendre comment, la Beauté de chacun d’entre nous, inexorablement, se détruit.

Michel Conrad

Source: Sites.google.com

Proses Relatives:

L’ancien propriétaire

Ma mère

Comment

Les poètes

Il n’y a

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)