• Nombre de visites :
  • 2061
  • 23/2/2013
  • Date :

Le souvenir heureux d’une ville paisible

syrie

   A vrai dire, pendant toutes ces années heureuses et paisibles où je retrouvais Alep, la petite place de Jdaidé n’était jamais exactement la même. Comme dans d’autres quartiers anciens ou plus modernes, Alep était en peine évolution!

Elle s’apprêtait même à être très visitée. Mais comme tous les autres quartiers, à devenir de plus en plus familière à toute cette population alépine qui aimait tant sortir, s’installer en famille ou en couple ou entre amis, partout où il était possible de passer tranquillement la soirée.

   Jusque très tard dans la nuit, une foule venue de tous les quartiers y compris les plus excentrés aimait venir profiter de la fraîcheur dans les parties les plus boisées ou les plus à la mode, en couple ou en groupe, laisser les enfants jouer librement dans ces espaces sans voiture qui se multipliaient, bavarder en buvant un thé ou une boisson achetée dans le kiosque rapidement installé tout près et observer les va et vient de toutes sortes de promeneurs.

Sources:

Lemonde.fr

Francesyrie.org

Article Relatif:

La scène politique intérieure syrienne 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)