• Nombre de visites :
  • 5138
  • 3/12/2007
  • Date :

La province de Gilān   

province de gil?n

   Maintenant nous voulons voyager vers une province intitulée Gilān  est une des 30 provinces d’Iran. Elle était connue pendant l’antiquité comme une partie de l’Hyrcanie.

   Sa population est d’environ 2 millions d’habitants et sa superficie est de 14 700 km². Le Gilān se trouve à l’ouest du Mazandaran, le long de la mer Caspienne. Le centre de la province est la ville de Rasht.

   Les autres villes d’importance dans la province sont: Astara, Astaneh Ashrafieh, Rudsar, Langrud, Souma’eh Sara, Talesh, Fuman, Masouleh, et Lahijan. Le port principal de la province est Bandar-e-Anzali (précédemment Bandar-e- Pahlavi).

 Population et culture 

    La position du Gilān sur la route commerciale Téhéran-Bakou a permis la création des villes de Bandar-e-Anzali et de Rasht qui se classent parmi les importants centres commerciaux en Iran. Les classes moyennes et les commerçants représentent donc une forte proportion de la population.

   La province accueille tous les ans 2 millions de touristes en moyenne, la plupart d’origine iranienne. Bien que l’Organisation de l’héritage culturel de l’Iran recense 211 sites d’importance historique et culturelle dans la région, la principale attraction touristique du Gilān est le village de Māsouleh, situé dans les collines au sud-est de Rasht.

masouleh

      La ville n’est pas construite de manière très différente des pueblos nord-américains, le toit d’une maison étant la cour de la maison située directement au-dessus.

   Le Gilān a une très forte tradition culinaire, et certains de ses plats ont été adoptés dans tout l’Iran. Cette variété est due en partie au climat, qui permet de faire pousser une très grande variété de fruits, de légumes et de fruits secs dans la province. Les fruits de mer sont un composant important de la cuisine Gilāni.

 

esturgeon noir d’amérique
homard
huître crue
moule cuite

 

   L’esturgeon, souvent fumé ou servi sous forme de Kabāb, et le caviar sont des délices que l’on peut retrouver sur tout le littoral de la mer Caspienne.

    Les ragoûts persans traditionnels tels que le ghalieh mahi (ragoût de poisson) and ghalieh maygu (ragoût de crevettes) sont aussi préparés dans une façon typiquement Gilāni.

   Plus spécifiques au Gilān sont une pâte à base de noix et de jus de grenade, utilisée comme marinade pour des kabābs acides ou en tant que base du fesenjoun, un riche ragoût de canard, de poulet ou d’agneau.

kab?b avec du pain

    Mirzā ghāsemi est un plat à base d’œufs et d’aubergines frites au goût fumé qui est souvent servi en guise d’accompagnement ou d’apéritif. On compte aussi d’autres plats parmi lesquels l’ail dans le vinaigre, des olives à la pâte de noisette et le poisson fumé.

   Le caviar et le poisson fumé sont, en particulier, très recherché en tant que spécialités et sont plus destinés au marché international des gourmets.

dressage de table typique pour un plat iranien populaire, le chelo kab?b

 Universités 

université

Université du Gilān à Mofid

Université du Gilān

Université Islamique libre d’Astāra

Université Islamique libre de Bandar-e-Anzali

Université Islamique libre de Rasht

Université des sciences médicales du Gilān

Source: Wikipédia.org

Galeries Relatives:

Galerie des images de Māssuleh (2)

Galerie des images de la nature de Lāhijān

Le firmament (1)

Le firmament (2)

Article Relatif:

Lãhijãn

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)