• Nombre de visites :
  • 2939
  • 11/3/2008
  • Date :

La province de Kermãnshãh

province de kermanshah

   Après la Province de Hamedãn, nous arrivons à la province de  Kermãnshãh qui est une des 30 provinces d’Iran. Elle est située dans l’ouest du pays, à la frontière de l’Irak. Entre 1979 et les années 1990, elle était connue sous le nom de Bãkhtarãn.

Sa capitale, Kermãnshãh (34°18′N 47°4′E / 34.3, 47.067) est située dans le centre de la partie occidentale de l’Iran. La population de la ville est de 690000 personnes.

   La ville est située sur les pentes de la montagne Kooh-e Sefid, qui est le sommet le plus célèbre dans la région de Kermãnshãh. La ville s’étend sur plus de 10km en longueur, le long de la Rivière Sarãb et de la vallée du même nom. L’altitude de la ville est de 1420 m au dessus du niveau de la mer.

   La distance entre Kermãnshãh et Téhéran est de 525 km. Elle est le centre des échanges commerciaux d’une région qui produit des céréales, du riz, des légumes, des fruits, des huiles végétales, mais aussi de nombreuses industries comme des raffineries de pétrole et de sucre, de la farine, etc. L’aéroport est situé au nord-est de la ville et la distance à vol d’oiseau jusqu’à Téhéran est de 413 km.

 

Histoire

Climat

Langue

Personnalités

Produits locaux

Poètes Kurdes

Poètes Kurdes

 

Histoire

    Des preuves montrent que cette province a accueilli l’homme depuis les époques paléolithique et néolithique. En prenant en compte les monuments historiques trouvés dans cette province, on se rend compte que la province était très prisée pendant les périodes Achéménide et Sassanide.

taq-e bostan

   Kermãnshãh est une des cités antiques de l’Iran et il est dit que Tahmores Divband, un dirigeant mythique des Pishdadiens la construisit. Certains attribuent sa construction à Vahram IV (IVe siècle). Pendant le règne de Khosro Ier et d’Hormizd IV de la dynastie Sassanide, Kermãnshãh était au faîte de sa gloire, puis devint ensuite une résidence royale secondaire.

   La ville subit ensuite des dommages importants pendant l’invasion des Arabes. En même temps que l’invasion Afghane et la chute d’Isfahãn, Kermãnshãh fut détruite par l’invasion Ottomane.

sar-e pol-e zahab

   Pendant la guerre Iran-Irak, la province a vécu des combats très importants. La plupart des villes ont été extrêmement touchées, quelques unes comme Sar-e Pol-e Zahãb et Qhasr-e Shirin furent quasiment détruites.

 Climat

   Etant située entre deux régions froides et une région chaude, la province jouit d’un climat plutôt modéré et montagneux. Il pleut pour la plupart en hiver et il ne fait que modérément chaud en été. Les précipitations annuelles sont de 500mm. La température moyenne dans les mois les plus chauds est supérieure à 22°C.

 Langue

   La province est occupée pour la plupart par des Kurdes iraniens, des locuteurs Persans et Lors. Il existe aussi une minorité d’Arabes et de Turcs dans la province. En plus des habitants des villes et des villages, il y a aussi des nomades répartis dans la province. Les hautes chaînes de montagne à proximité de la frontière Irakienne sont l’habitat des tribus kurdes.

   La langue prédominante est le Kurde (un dialecte du Kurde du sud appelé "Kurdî Basûr"), mais le Persan et d’autres langues sont aussi parlés.

 Personnalités

doris lessing au festival littéraire de cologne en 2006

    Un des écrivains et scientifiques, renommé dans la région, est Al-Dinawari qui est né à Dinawar, au nord-est de Kermãnshãh. Il vécut au IXe siècle et écrivit de nombreux livres d’astronomie, de botanique et d’histoire.

   Une des autres célébrités née à Kermãnshãh est l’auteur britannique Doris Lessing (née en 1919, dont le père, officier dans l’armée britannique, était stationné là au moment de sa naissance.)

 Produits locaux

   Kermãnshãh a donné son nom a un type de tapis persan nommé d’après le nom de la région. La région est aussi célèbre pour ces gâteux faits à base de farine de riz, appelés Nân berendji.

   L’autre produit célèbre de Kermãnshãh est une sorte d’huile spéciale nommée Rune Dân, connue plus largement en Iran sous le nom de Roghan Kermanshahi.

Poètes Kurdes

Mustafa Besarani,(1642-1701)

Khana Qubadi, (1700-1760)

Sarhang Almas Khan, milieu du XVIIe siècle

Sheyda Hewrami (1784-1852)

Mohammad Wali Kermashani, (1901)

Shami Kermashani (Shamurad Mushtaq), (1927 )

 Poètes Kurdes contemporains 

Jalil Ahangarnejad (Kermanshah)

Javad Sharifi (Haroon Abad)

Reza Jamshidi (Sar Pol-e Zahab)

Kawe Khosrawi

Parto

Pariwash Malakshahi (Qasr Shirin)

Source: www.wikipedia.org

 

Articles Relatifs:

Taq-e Bostãn

Histoire de Taq-e Bostãn 

Description de Taq-e Bostãn (1)

Description de Taq-e Bostãn (2)

Bissutun

Sar-e Pol-e Zahãb

Harsin

Les tombes mèdes

Galeries Relatives:

Galerie des images de Bissutun (1)

Galerie des images de Bissutun (2)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)