• Nombre de visites :
  • 596
  • 21/6/2008
  • Date :

L’ayatollah Ahmad Khatami: l’Iran prêt à résoudre les problèmes par un dialogue raisonnable

l’ayatollah ahmad khatami

    L’imam provisoire de la prière du vendredi de Téhéran, l’ayatollah Ahmad Khatami a soutenu l’idée d’un dialogue raisonnable qui aiderait à résoudre les problèmes.

   "La sage nation iranienne répondra par la logique", a affirmé l’imam provisoire de la ‎prière du vendredi de Téhéran.

«Si les occidentaux décident d’adopter une attitude négative envers la nation iranienne, ils feront face à la colère de notre nation» a poursuivi l’ayatollah Ahmad Khatami.

   Dans son sermon, ‎l’ayatollah Ahmad Khatami a réitéré qu’il est évident que les Irakiens ne ‎se soumettront pas à un accord.

    Il a ‎salué également l’attitude des sources d’imitation, du gouvernement ‎irakien et leur protestation contre l’accord de sécurité entre les Etats-Unis et l’Irak, rappelant que l’intérêt de la nation irakienne réside dans la poursuite de ce même chemin.

   «Les grandes figures irakiennes ont pris des positions précieuses contre la conclusion d’un pacte de sécurité humiliant. Le gouvernement irakien, aussi, a adopté une position excellente et ne prévoit pas de signer cet accord. Nous nous félicitons de telles positions et disons aux Irakiens que leur prospérité se résumera à leur manière de résister » a-t-il ajouté.

    L’imam de ‎la prière du vendredi de Téhéran a évoqué les attentats ‎terroristes perpétrés par le groupuscule des Monafeqin en ‎Iran et en Irak et le massacre de centaines de femmes et ‎d’enfants, avant de dénoncer et de blâmer les pays ‎occidentaux, qui se targuent d’être les défendeurs de la démocratie, ‎après avoir fait supprimer de la liste noire des groupes terroristes le nom de ce groupuscule. "

Ce sont, les activistes de ce même groupuscule terroriste, qui forment ‎et encouragent les terroristes et qui n’hésitent pas ‎à utiliser des termes sacrés pour les soutenir", a-t-il ‎déploré.

Source: www.Irna.ir

 

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)