• Nombre de visites :
  • 2718
  • 12/7/2008
  • Date :

La province de Fãrs

cette carte montre la position de la province de fars

   Après la province de Bushehr, nous sommes maintenant dans la province de Fãrs ou Pãrs qui est une des 30 provinces d’Iran, au sud-ouest du pays. Sa capitale est Chirãz. Le  Fãrs a une superficie de 122 416 km².

Le  Fãrs est la terre originelle des Persans. Le nom local de la langue persane est le Fārsi ou Pārsi. Fārs est la version arabisée de Pãrs. Dans l’Antiquité, le Fãrs était appelé Perside.

 

Sommaire

Histoire et culture

 Sites historiques

Le nom des sites

 

 

Histoire et culture

porte des nations à persépolis

   Avant l’Islam, deux rois persans nommés Cyrus le Grand et Ardechir Bãbakãn ont créé les grandes dynasties Achéménides et Sãssãnides. Alexandre le Grand fonda lui aussi des villes dans la région.

Le  Fãrs est passé de main en main durant de nombreuses dynasties, laissant ainsi de nombreux monuments historiques, chacun ayant ses propres valeurs comme patrimoine mondial, reflétant ainsi l’histoire de la province, de l’Iran et de l’Asie occidentale.

   Grâce à ses caractéristiques géographiques, le Fãrs a depuis longtemps été une zone qui a différentes tribus natives ou émigrées d’autres parties du monde comme les Aryens, les Sémites et les peuples turcs qui étaient sous l’influence de la culture iranienne. Cependant, les tribus originelles du Fãrs incluent les Kachkãïs, les Khamseh et Kohkiluyeh, qui ont réussi à garder leurs cultures et styles de vie uniques et qui constituent ainsi une partie de l’héritage culturel de cette région.

 

Sites historiques

pasargades: tombeau de cyrus ier

   Entre Isfahãn et Chirãz et en allant du nord vers le sud on rencontre Passãrgades emplacement du palais et du tombeau de Cyrus Ier.

À quelques kilomètres vers Chirãz on trouve la cité de Persépolis, «trône de Jamshid». Il y a là les palais de Darius Ier (Apãdãnã), de Xerxès Ier, Xerxès II, Artaxerxès Ier et Artaxerxès II.

      Enfin au sud de Chirãz on peut voir sur un autre plateau bien arrosé et propice à l’agriculture intensive le site de Firuz Abbãd qui fut la capitale des Sãssãnides (224-637).

 

Le nom des sites

firuz abad, palais d’ardéchir ier

   Si le site de la nécropole achéménide porte le nom de Rostam, c’est parce qu’on à cru que les bas reliefs représentaient l’histoire de Rostam héros du Livre des rois (Shãh Nãmeh) de Ferdousi (932-1020. Cette épopée mythique des rois perses a donné son nom persan au site de Persépolis, Takht-e Jamshid.

Le nom grec de Persépolis comporte une ambiguïté, il peut certes signifier la ville des perses, mais aussi ville détruite faisant peut-être allusion à la destruction de cette cité par Alexandre le Grand en 330 avant J.-C.

Source: www.wikipedia.org

Galeries relatives au sujet:

Galerie des images de Takht-e Jamshid (1)

Galerie des images de Takht-e Jamshid (2)

Galerie des images de Takht-e Jamshid (3)

Galerie des images de Jardin d’Eram

Galerie des images de Darvaze Ghoran

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)