• Nombre de visites :
  • 2746
  • 7/2/2009
  • Date :

Mosquées, madrasas et tombeaux de la province de Qom

 imamzadeh seyyed sarbarsh

   La mosquée Azam est la plus importante des mosquées jouxtant le tombeau sacré. Elle fut construite en 1954 et décorée de céramiques traditionnelles. En ville, la mosquée du Vendredi (Masjed-e Jãmeh) fut fondée à l’époque Seldjoukide au XIIe s.: la salle du mihrab et sa coupole datent encore de cette période, mais la mosquée fut restaurée et décorée sous les Safavides puis sous les Qãjãrs.

De l’ancienne mosquée du Vendredi, les rénovations et transformations successives n’ont plus rien laissé de l’époque de la fondation (IXe s.).

   Les madrasas sont nombreuses, mais leur valeur esthétique n’est parfois guère proportionnelle à la célébrité de leur enseignement et de leurs professeurs. L’une des plus importantes est la madrasa Feyziyeh, fondée sous les Safavides puis transformée et agrandie à l’époque Qãjãr au début du XXe s. Au sud, on peut encore voir un portail Safavide (XVIe s.).

   Plus de 300 Imãmzãdehs sont enterrés dans la ville. Leur mausolée a souvent été rénové, refait ou redécoré au cours des siècles. Plusieurs ont été fondés à l’époque Ilkhãnide (XIVe-XVe s.) et souvent redécorés de céramiques sous les Qãdjãrs (1779-1925).

Leur architecture immuable est une salle à coupole, coiffée d’un dôme aux formes diverses (bulbe, cône, cône pyramidal, etc.), décorée de céramiques et de stucs.
gonbad-e sabz

   On peut citer Imãmzãdeh Shãh Ebrãhim, fondé à l’époque Safavide, l’lmãmzãdeh Shãh Hamzeh (XVIe s.), coiffé d’un dôme élancé du début du XXe s., les Imãmzãdeh Shãhzãdeh Ahmad Qãsem et Seyyed Sarbarsh, tous deux fondés au XIVe s. et décorés de plâtre sculpté et coloré, et l’lmãmzãdeh Ali Ibn Jafar (XIVe s.), paré d’un magnifique décor de stuc et de céramiques.

Trois tours funéraires polygonales du XIVe s. se trouvent dans le jardin de Gonbad-e Sabz: deux sont coiffées d’un dôme pyramidal couvert de turquoise, l’autre d’un dôme en briques. L’intérieur est décoré avec des motifs en stuc.

   De nombreux Imãmzãdehs se trouvent également dans les villages avoisinants Qom, il n’y a aucun monument majeur, mais on peut signaler le mausolée de Kehak, un village qui abrite également la maison restaurée de Mollã Sadrã Shirãzi, un philosophe et théologien (1571-1640) à l’influence aujourd’hui encore considérable.

Source: RINGGENBERG. Patrick, Guide culturel de l’Iran, éd. Rowzaneh, Téhéran, 2005, P.326.

Articles Relatifs:

Jamkarãn

La ville de Qom (1)

La ville de Qom (2)

Galeries Relatives:

Galerie des images du mausolée de Hazrat Ma’ssumeh (1)

Galerie des images du mausolée de Hazrat Ma’ssumeh (2)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)