• Nombre de visites :
  • 2956
  • 8/11/2009
  • Date :

Le diabète de type 1: physiopathologie

la physiopathologie du diabète de type 1

   Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune: le système immunitaire se dirige contre le pancréas et provoque la destruction des îlots de Langherans. 2 facteurs sont mis en cause:

- facteurs génétiques (ex: les sujets possédants les phénotypes HLA DR3 et DR4 ont un risque relatif important de développer un diabète de type 1)

- facteurs environnementaux: une infection virale jouerait un rôle dans l’induction de la maladie.

   Il a été découvert des homologies de séquences entre le Coxsackie B4 et la glutamate décarboxylase 65 humaine (enzyme présente en quantité importante dans les îlots de Langherans)

   L’activation de ce processus auto-immun (mis en évidence par l’apparition d’auto-anticorps dans le sang) est suivie d’une phase de pré-diabète: destruction progressive (environ 5-10ans) et asymptomatique des cellules β des îlots de Langherans.

   La symptomatologie clinique apparaît lorsqu’il ne reste plus que 10-20% de cellules fonctionnelles et que l’insulinémie est insuffisante pour maintenir la glycémie dans les valeurs normales.

Source:Memobio.fr  

Articles Relatifs:

Le diabète de type 1

Le diabète de type 2

Le diabète de type 2: symptômes et complications

Le diabète de type 2: traitement et prévention

Quelques conseils aux diabétiques

Quelques mythes sur le diabète

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)