• Nombre de visites :
  • 3913
  • 27/4/2008
  • Date :

La prière de la mère de Marie

prière

   Hanné, l’épouse d’Imrân, et son mari, étaient tous deux issus des familles de croyants et de Monothéistes. Ces deux familles étaient célèbres pour leurs ancêtres qui avaient rendu tout genre de service pour leur foi monothéiste.

Quand Hanné devint enceinte, elle fit un vœu, et dit à son Seigneur qu’elle Lui voulait ce qui était dans son ventre, pour qu’il soit un serviteur bon et pieux dans le Sanctuaire de Jérusalem.

   Au moment d’accoucher, elle s’attendait à voir un garçon, mais elle se rendit vite compte qu’elle avait accouché d’une fille. Elle l’appela Marie, et confia la garde de sa petite fille à Zachariã, qui était un bon serviteur de Dieu, au Sanctuaire de Jérusalem, et qui était lié par le lien de parenté avec Marie, car il était le mari de la tante de la petite fille.

   Marie grandit, et son développement physique était lié étroitement avec son développement spirituel et moral, et elle était guidée en avant par les Enseignements Divins.

   Ainsi, Dieu fit honneur à Marie, et la choisit parmi toutes les autres femmes, et elle   put   accoucher   d’Issâ [ Jésus ] qui lui fut donné par le Saint Esprit.  Dieu Omnipotent, rappelle ainsi la prière de Hanné, mère de Marie, et fidèle épouse d’Imrân:

رَبِّ إِنِّي نَذَرْتُ لَكَ مَا فِي بَطْنِي مُحَرَّرًا فَتَقَبَّلْ مِنِّي إِنَّكَ أَنتَ السَّمِيعُ الْعَلِيمُ.

"Seigneur! je T’ai voué en toute exclusivité, ce qui est dans mon ventre. Accepte-le donc de moi! C’est Toi certes l’Audient et l’Omniscient! "

[Sourate La Famille d’Imrân - 35]

Source : Hosseyn Vasseghi, Traduit Par Farideh Mahdavi-Damghani, Les Prières du Coran, Téhéran, éd. Publication Ansariyan, P.70

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)