• Nombre de visites :
  • 2606
  • 8/2/2010
  • Date :

Ganj Nãmeh

ganj nameh

   Dans la périphérie de Hamadãn, cette double inscription Achéménide, taillée dans un rocher à flanc de montagne, fut surnommée le «livre du trésor» par la tradition locale, qui pensait que les cunéiformes livraient le secret d’un trésor.

Sur la surface de gauche, Dãrius Ier (~522-~486) a gravé ces mots dans trois langues (vieux perse, élamite, akkadien): «Un grand dieu est Ahurã Mazdã, qui créa cette terre, qui créa ce ciel là-haut, qui créa le bonheur des hommes, qui fit Darius roi, le seul roi parmi plusieurs, le seul seigneur parmi plusieurs. Je suis Darius le grand roi, le roi des rois, le roi de pays ayant de nombreuses sortes d’êtres humains, le roi dans cette grande et vaste terre, le fils d’Hystaspe, un Achéménide».
ganj nameh

   A droite, Xerxès Ier (~486-~465) a ajouté une inscription, identique à la précédente, où il remplaça seulement le nom de Darius par le sien.

Source: RINGGENBERG. Patrick, Guide culturel de l’Iran, éd. Rowzaneh, Téhéran, 2005, P.302.

Articles Relatifs:

Le mausolée d’Esther et de Mardochée

La ville musulmane

La province de Hamedãn

La grotte Ali Sadr

Nahãvand

Nush-i Jãn

Galeries Relatives:

Galerie des images du mausolée d’Esther et de Mardochée

Galerie des images du Gonbad-e ’Alaviãn

Galerie des images de la province de Hamedãn en hiver

Galerie des images de la grotte Ali Sadr (1)

Galerie des images de la grotte Ali Sadr (2)

Galerie des images de Ganj Nãmeh

Galerie des images de Nush-i Jãn

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)