• Nombre de visites :
  • 4237
  • 25/5/2008
  • Date :

Les prières de Moïse (1)

   Une des histoires les plus longues, et les plus belles du Saint Coran, est l’histoire de Moïse [Prophète Moussa] et de Fir’aun.

   Un jour, les magiciens et ceux qui connaissaient la science de l’interprétation des rêves, en compagnie des astrologues de la cour, demandèrent une audience au Fir’aun pour lui faire savoir qu’un enfant naîtrait qui anéantirait son trône et son pouvoir absolu.

Le Fir’aun, en entendant cette nouvelle tragique, se mit à faire tout en son pouvoir, pour qu’aucun enfant ne put venir au monde.

   Mais la Volonté Divine était autre, et malgré tous les efforts du Fir’aun, Moïse vint au monde. Par une étrange combinaison des faits, Moïse grandit proprement auprès du Fir’aun, dans son palais.

   Quand il devint un homme jeune et fort, Dieu Omnipotent lui accorda Science et la Sagesse. Un jour, Moïse en entrant dans la ville, vit deux hommes qui se battaient. Un des hommes, était l’un de ses disciples. Celui qui suivait les préceptes de Moïse, demanda désespérément de l’aide. Moïse se précipita pour lui venir en aide. Malheureusement, par un coup trop violent que Moïse lui donna, l’ennemi de l’homme qui avait demandé de l’aide tomba mort.

prière

   Moïse, au comble du désespoir, profondément repentant, regrettant amèrement ce qu’il avait commis, leva les mains au ciel et implora ainsi

Dieu:
رَبِّ إِنِّي ظَلَمْتُ نَفْسِي فَاغْفِرْ لِي.

" Seigneur! Je me suis manqué à moi-même;  Pardonne-moi donc! "

[Sourate Le Récit - 16]

Et Dieu lui pardonna. Moïse de nouveau implora et dit:

قَالَ رَبِّ بِمَا أَنْعَمْتَ عَلَيَّ فَلَنْ أَكُونَ ظَهِيرًا لِّلْمُجْرِمِينَ.

" Seigneur! grâce aux bienfaits dont Tu m’as comblé, jamais je ne serai de ceux qui prêtent le dos aux criminels."

[Sourate Le Récit - 17]

   Le lendemain matin, il se trouva en ville, regardait autour de lui. Celui qui lui avait demandé secours, l’appela de nouveau à grands cris.

   Quand Moïse voulut porter un coup à leur ennemi commun, l’homme lui dit:" Ô Moïse! Veux-tu me tuer, comme tu as tué un homme hier?! Tu ne veux être qu’un tyran sur terre!"  

C’est alors qu’un autre homme, arriva du bout de la ville en courant, et lui annonça: Ô Moïse! Les notables sont en train de se concerter à ton sujet pour te tuer! Quitte la ville! C’est le conseil que je te donne."

(A suivre…)

Source: Hosseyn Vasseghi, Traduit Par Farideh Mahdavi-Damghani, Les Prières du Coran, Téhéran, éd. Publication Ansariyan, PP.50-51.

 

Articles relatifs au sujet:

Les Prières de Moïse (2)

Les Prières de Moïse (3)

Les Prières de Moïse (4)

Les Prières de Moïse (5)

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)