• Nombre de visites :
  • 2805
  • 17/12/2007
  • Date :

La province d’Āzarbāyjān-e Qarbi

carte montrant la province d’azarbayjan-e qarbi

   Maintenant nous sommes dans la province d’Āzarbāyjān de l’ouest qui est une des trente provinces de l’Iran et constitue l’une des trois provinces de l’ Āzarbāyjān iranien. La province d’ Āzarbāyjān de l’ouest couvre une superficie de 39487 km², ou 43660km² en incluant le Lac d’Orumieh. En 2006, la province avait une population de 3000000 habitants . La capitale de la province est Orumieh.

lac d’orumieh

 Histoire 

   Le nom Āzarbāyjān vient du nom Āzâr+ Beig+ ān une expression originairement turc. La province actuelle de l’Āzarbāyjān de l’ouest était une partie de l’empire Sāssānide depuis au moins le IIIe siècle. Les frontières de l’Āzarbāyjān de cette époque s’étendaient aussi loin que Senandaj.

   C’est dans cette province que l’on trouve Teppe Hajifiruz. Gooy Teppe est un autre site d’importance. Une plaque de métal datant de 800 ans avant J.-C. représente une scène de l’aventure de Gilgāmesh.

De nombreux Turcs azéris sont arrivés dans la région, même à l’ouest du Lac d’Orumieh autour du XIIe siècle. Les évènements significatifs qui ont eu lieu au cours du XXe siècle sont:

L’occupation soviétique en 1946;

La fondation et la chute de la république de Mahabad en 1946

   Des sévères combats en 1979 -1990 entre des nationalistes kurdes, des forces communistes et le gouvernement iranien. Durant certaines périodes, de grandes parties de la province n’étaient pas sous le contrôle du gouvernement

 

 Climat 

l’océan atlantique

   Le climat de la province est largement influencé par les vents pluvieux de l’Océan Atlantique et de la Mer Méditerranée. Des vents froids venant du nord affectent la province en hiver et causent de fortes chutes de neige.

   D’après les données météorologiques actuelles, les températures varient au sein de la province. Les températures moyennes s’établissent entre 9,4°C à Piranshahr et 11,6°C à Mahābād.

 

 Démographie 

   La province est divisée en 14 départements. Les départements de cette province sont: Urmia, Salmās, Naghādeh, Pirānshahr, Bukān, Khoy, Mahābād, Oshnaviyeh, Sardasht, Chaldorān, Miandoāb, Māku, Takāb et Shāhindej.

   La langue de l’Āzarbāyjān est une branche du groupe des langues d’Iran connues sous le nom d’Azéri. Cinq des villes de la province ont une population majoritairement kurde, Oshnaviyeh, Pirānshahr, Bukān, Sardasht et Mahābād. D’autre part, les villes de Miāndoāb et Orumieh ont des majorités azéries, alors que les régions rurales de ces départements sont à majorité kurde. Naghādeh est à majorité kurde et à majorité azéries.

La ville d’Orumieh a aussi une large population kurde. Les autres départements sont composés d’un mélange de populations azéries et kurdes.

   Les peuples azéris et kurdes constituent la majorité de la population de la province, mais il y a aussi 4 groupes ethniques et religieux qui sont natifs à la province et qui ont le statut de minorité: les Assyriens, les Chaldéens, les Arméniens et les Juifs.

   Les Kurdes Yarsān sunnites dominent dans les hauts plateaux à l’ouest et au sud de la province, alors que les terres basses sont dominées par les Azéris chiites (au nord) et les chrétiens assyriens et chaldéens (au sud).

   La diversité des religions a toujours été un facteur majeur tout au long de l’histoire de la province. Les religions représentées dans cette province sont: l’Islam (Sunnite et Chiite), le Christianisme, le Judaïsme et le yarsanisme.

   Les kurdes et les azéries sont musulmans, les kurdes appartenant à la branche sunnite et les azéris appartenant à la branche chiite, à l’exception d’une petite minorité suivant un rite appelé Yarsān ( ou Ahl-e Haqq)

   Le christianisme est la religion principale des Assyriens, des Chaldéens et des Arméniens. Les juifs, comme leur nom l’indique, appartiennent au Judaïsme.

Les quatorze départements et leur population (basées sur des estimations 2006) sont:

 

Ville Population Ethnie dominante du département Code téléphonique
Pirānshahr 66,396  Kurdes 443
 Urmiah 623,143 Azéris 441
Naghadeh 74,821 Azéris 443
Salmas 83,516 Azéris 443
Mahābād 168,328  Kurdes 442
 Khoy 179,179 Azéris 461
Miāndoāb 138,127 Azéris 481
Oshnaviyeh 53,444  Kurdes 444
Bukān 225,391 Kurdes 482
Shahindej 43,013 Azéris 482
Chāldorān 33,417 Azéris 462
Takāb 52,732 Azéris  482
Māku 42,587 Azéris 462
Sardasht 50,103 Kurdes 444

 

 Religion 

   Certains pensent que Qara Kelisā a ete construite pour la première fois en 66 par Saint Jude. Les Arméniens croient que Simon a été enterré ici. En 1329, l’église a été reconstruite sous sa forme d’aujourd’hui après qu’un tremblement de terre ait détruit sa structure en 1319.

   Dans cette province, l’Islam (Sunnite et Chiite) est la religion majoritaire. Cependant, il y aussi une large minorité chrétienne, composée d’Assyriens qui ont historiquement vécu sur la rive ouest du Lac d’Orumieh, ainsi que d’Arméniens qu’on rencontre dans toute la province. Notamment, la ville de Māku dans le nord de             l’Āzarbāyjān de l’ouest était la seule ville en Iran (avant la Seconde Guerre mondiale) où les chrétiens étaient majoritaires.

La cathédrale St Thaddeus est située dans le village de Qara Kelissā. En plus d’être un site religieux qui a une signification particulière pour les chrétiens iraniens, et particulièrement les arméniens.

    Saint Thaddeus, aussi connu sous le nom de Jude Thaddeus ou Jude Labbeus, était un des apôtres de Jésus-Christ qui a voyagé en Arménie. La cathédrale, connue sous le nom de Qara Kelissā (l’église noire en azéri) par les habitants locaux, doit son nom à sa partie occidentale.

 

 Eglises d’Āzarbāyjān de l’ouest 

qara kelissa

   En tout, 31 églises sont enregistrées par l’Organisation de l’Héritage Culturel de l’Iran dans la province. Les plus célèbres sont les suivantes:

Qara Kelissā (L’église noire), Arménienne, Chaldorān, premiers temps de la chrétienté.

Kelissā Naneh Maryam (Église de la Mère Marie), Assyrienne, Orumieh, époqueSāssānide.

Kelissā Hazrat Maryam (Église de Marie), Assyrienne, Orumieh, fin de l’époque Sāssānide.

Kelissā Surep Serkis, Khoy, IVe siècle ap JC.

Kelissā Haftvān, Salmās, Arménienne, XIIIe siècle.

Kelissā Golpashin, Orumieh, reconstruite en 1905.

Kelissā Martomā (Église de Thomas), les Arméniens locaux croient que c’est la première église d’Iran qui aurait été fondée par saint Thomas.

Kelissā Qarabāgh, Arménienne, période Ilkhānide.

Kelissā Marserkis, Assyrienne, Orumieh, époque Sāssānide.

Kelissā Petrosoplos (Église de Pierre et Paul), Urmia, construite par Bukhtishu d’après la croyance populaire.

Kelissā Golān, Assyrienne, Ve siècle.

Kelissā Mardanial, à l’extérieur d’Orumieh, époque Sāssānide, détruite pendant la Seconde Guerre mondiale, reconstruite.

Kelissā Vank Khosrow-abād, près de Salmās, Assyrienne, construite par Khosrow II de Perse. La sainte croix de Jérusalem a été gardée ici pendant un moment.

Kelissā Zurzur, Chaldoran, construite en 1315.

Universités 

Université de sciences médicales d’Orumieh

Université d’Orumieh

Université Islamique libre de Khoy

Université Islamique libre de Mahābād

Université Islamique libre d’Orumieh

Université Islamique libre de Pirānshahr

Source: Wikipedia.org

Articles Relatifs:

Mãku

Khoy

Arasbãrãn

Zendãn-e Suleymãn

Takht-e Suleymãn

Galeries Relatives:

Galerie des images de l’épousée de la province d’Azarbãyjãn

Galerie des images de Takht-e Suleymãn

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)