• Nombre de visites :
  • 1995
  • 14/7/2008
  • Date :

S’agit-il de rapport de complémentarité ou de perfection et d’imperfection?

femme ou homme

   Il est étonnant de voir certains insister sur le fait que la disparité entre les aptitudes physiques et psychologiques de l’homme et de la femme serait due à l’imperfection de la femme et à la perfection de l’homme, et affirmer que la femme aurait été créée imparfaite intentionnellement.

   La notion de l’imperfection de la femme a eu plus cours en Occident qu’en Orient. Les Occidentaux on réservé à la femme un bien mauvais traitement. Parfois, s’appuyant sur des propos attribués à l’Eglise, ils disaient que la femme devrait avoir honte d’elle-même, et parfois, sarcastiques, ils disaient:

«La femme est cet être qui a de longs cheveux et un petit cerveau», «La femme est la dernière bête sauvage que l’homme ait apprivoisée», «La femme est une transition entre l’animal et l’homme», etc...

   Mais ce qui est encore plus étonnant, c’est de voir certains Occidentaux faire un virage à 180 degrés pour essayer de trouver, bien tardivement, mille et mille arguments afin de prouver que, de par sa création, l’homme est un être inférieur et imparfait alors que la femme est l’être supérieur et parfait !

    Si vous avez lu le livre d’Ashley Montague intitulé "La Femme, l’Etre Supérieur", vous devriez savoir comment son auteur a essayé, par une présentation fallacieuse des faits, et en invoquant des arguments incongrus, de prouver que la femme est plus parfaite que l’homme.

un livre
 Ce livre est certes très valable lorsqu’il s’agit des études médicales et psychologiques, et les statistiques sociales qu’il présente, mais c’est lorsque l’auteur s’efforce de tirer des conclusions personnelles pour démontrer ses affirmations subjectives, que tout tourne totalement à l’absurde.

   Pourquoi les Occidentaux méprisent-ils tellement un jour la femme, puis, pour réparer leur tort du passé, se sentent obligés de la purifier de tous les défauts qu’ils lui avaient attribués et de recoller ces défauts à l’homme? Pourquoi faut-il regarder les différences entre l’homme et la femme comme étant le résultat de la perfection d’un sexe et de l’imperfection de l’autre, pour que, par la suite, nous nous sentions obligés de prendre parti tantôt pour l’homme tantôt pour la femme?

L’auteur du dit livre insiste que la femme est supérieure à l’homme et considère les privilèges de l’homme comme étant le produit de facteurs historiques et sociaux, et le résultat de causes naturelles.

   En fait, les différences entre la femme et l’homme sont une question de rapport de complémentarité et non de perfection et d’imperfection. La loi de la création a voulu trouver, à travers ces différences, un meilleur rapport de complémentarité entre l’homme et la femme, qui ont été créés certainement pour mener une vie conjointe. Ce point sera plus développé ultérieurement.

Source: MUTAHARI. Mortadhã, Les Droits de la femme en Islam, Traduit par al-Bostani, éd. Ansariyan, Téhéran, 2002, PP.102-103

Articles Relatifs:

L’opinion du monde moderne (1)

L’opinion du monde moderne (2)

Les différences entre l’homme et la femme (2)

La pièce maîtresse de la création

Une relation plus sublime que le désir

La différence dans les sentiments réciproques de l’homme et de la femme

La théorie de Will Durant

  • Imprimer

    Envoyer à un ami

    Commenter (0)